Éditorial

Chers collègues,

Les 5èmes JSIC se sont tenues en édition 100 % digitale les 26 et 27 janvier et ont été une très grande réussite : 1 052 participants se sont connectés, témoignant de l’intérêt de notre communauté pour la révolution qu’apporte l’immunothérapie dans le traitement des cancers. Cette année, le programme a allié une mise à jour des défis immunologiques que représente la Covid-19 aux rubriques désormais habituelles sur la place de l’immunothérapie dans la stratégie thérapeutique, des discussions autour de cas cliniques, ainsi que des débats autour de l’accès aux immunothérapies. Pour la première fois, les projets d’immunothérapie à domicile qui nécessitent une nouvelle organisation des acteurs hospitaliers et libéraux et du système de soins ont été présentés. Un grand bravo au comité scientifique, aux organisateurs ainsi qu’aux orateurs et rendez-vous en janvier 2022 pour la prochaine édition.

J’ai le plaisir de vous présenter ce numéro « post-JSIC » très riche d’informations sur le plan clinique, il contient notamment : 1) une synthèse sur les indications et la place de l’immunothérapie dans de nombreux cancers (poumon, rein, côlon, cerveau, endomètre, sein et mélanome), synthèse issue des présentations lors des JSIC par Antoine F Carpentier, Laurent Greillier, Marine Gross-Goupil, Céleste Lebbé, Frédéric Peyrade, Jean-Yves Pierga, Julien Taieb, 2) un dossier thématique sur le cancer de la vessie où les ICI sont en cours d’évaluation dans les différentes phases de l’histoire de la maladie, avec certains résultats préliminaires encourageants (Elisabeth Grobet-Jeandin, Ugo Pinar, Morgan Rouprêt), et 3) un cas clinique décrivant un patient dont les progressions oligométastatiques sous ICI ont été localement reséquées, ce qui permet de poursuivre l’immunothérapie depuis 4 ans (Imane Ferhat, Lucile Pabst, Fatima Errih, Bertrand Mennecier). Dans l’ensemble, les données sont très encourageantes, témoignant de l’efficacité des ICI et de la remontée progressive des lignes thérapeutiques par ces molécules.

Beaucoup d’entre vous se posent de nombreuses questions sur la vaccination de vos patients contre le SARS-CoV-2. Nous avons souhaité répondre à vos attentes en abordant ces questions à fond, dans le cadre de l’un de nos articles. Un grand merci aux rédactrices* et à toute l’équipe qui ont réalisé dans un temps record une mise au point à la fois claire et didactique sur les différentes approches vaccinales et qui discute du choix du vaccin à utiliser et de sa séquence d’injections selon les différentes modalités thérapeutiques (Souad Assaad*, Florence Ader, Jean-Yves Blay, Christophe Borg, Marie Kroemer, Laura Mansi*).

Nos lecteurs curieux des nouvelles technologies trouveront aussi leur intérêt dans la lecture des articles brefs qui discutent du challenge que représente l’approche des CAR-T dans les tumeurs solides (Marion Alcantara) et de l’apport technologique apporté par l’analyse des tumeurs par « cellule unique » dans la connaissance du microenvironnement tumoral et de la relation hôte tumeur (Amaury Leruste, Joshua J Waterfall, Eliane Piaggio) ainsi que de l’œil de l’interne qui présente une approche protéomique d’étude de la relation entre le syndrome de Richter et les lymphomes B diffus à grandes cellules.

Enfin, nous avons évoqué, chers lecteurs, votre intérêt croissant pour LA REVUE Immunité & Cancer lors de la réunion commune des comités de rédaction et du comité scientifique, ce qui nous a fait extrêmement plaisir. Je vous remercie pour votre participation active. Faites connaître LA REVUE Immunité & Cancer auprès de vos collègues, suscitez des articles auprès des jeunes de vos équipes, et aussi abonnez-vous : LA REVUE Immunité & Cancer dépend de vous ! Bon courage à tous pour affronter cette troisième vague de la pandémie.

Pr Catherine SAUTÈS-FRIDMAN
Rédactrice en chef de LA REVUE Immunité & Cancer

Rev Immun Cancer 2021 ; 5 (1) : 3-4.